{Texte} Épicéa

Bonjour, Dans le cadre du concours de nouvelles du magazine LIRE et de LIBRINOVA, sur le thème du bonheur, je vous invite à découvrir cette nouvelle intitulée Epicéa. Il vous suffit de cliquer sur ce lien et d’utiliser votre compte facebook pour vous connecter. Bon je vous préviens car on m’a fait la remarque : ce texte n’est pas très gai…. Ce concours est parrainé … Continuer de lire {Texte} Épicéa

{Texte} Découper le poulet

Foudroyée. En train de découper les blancs de poulet quand foudroyée. Déchirée, de part en part. Obligée, lâcher le couteau, obligée, sur la planche à découper, obligée, jeter le torchon sur la viande, parce que le chat, le chat pas loin et moi, moi, pliée en deux sur place, foudroyée au milieu de la cuisine. L’intérieur de moi en torsion. Dedans mon ventre, les contractions, … Continuer de lire {Texte} Découper le poulet

{Texte} 35

14 la nuit, la respirer, entendre le chant des insectes troublé par les explosions au loin; voir derrière les ramures obscures du grand arbre, accoudée sur le rebord du monde, voir scintiller la lumière chaude et l’espoir, avoir dedans le ventre la foi, reprendre une gorgée de promesses dans le même temps que. Dans le même temps que toi. 15 le sourire, là, enfin. Saint-Laurent, … Continuer de lire {Texte} 35

{Texte} Les Artichauts

Juste un crochet, une course, rapide. Je voudrais tondre la pelouse. Récupérer trois bricoles, payer, rentrer. Et puis je suis tombée sur ta chemise à carreaux, au magasin bio. Une poignée de cerises jetées dans le sac de papier kraft et te voilà près de moi, ta dégaine hésitante, quoi faire ce soir à dîner, ton sourire qui s’excuse, de quoi ? D’exister ? Il … Continuer de lire {Texte} Les Artichauts

{Texte} La Dinde

Elle avait la mine chiffonnée des matins câlins, les cheveux brouillon, carré court, chevelure blonde bouclée, rabattue négligemment sur la gauche, juste les phalanges des doigts passées rapidement dans la masse à la place du peigne, avec un peu d’eau peut-être. Une étrange lumière émanait d’elle ce jour-là, à la fois mystique et captivante, celle de l’amour sans aucun doute. Elle arborait cette robe bleue-marine … Continuer de lire {Texte} La Dinde

{Texte} Nous sommes fortes

Dents très blanches. Un mois à les brosser matin, midi et soir. Bain de bouche et fil dentaire ça paye, « vous ne pourrez plus vous en passer » qu’il disait. Reflet dans le miroir. Matin sans. Sans entrain, sans vie. Pourtant le bonheur est là, en face de moi. Moi. « A mon tour de te souhaiter une année lumineuse. Mon petit doigt me dit qu’elle démarre … Continuer de lire {Texte} Nous sommes fortes