{Texte} La Cabane #8

Levée 9h30. Trop tôt pour un samedi. Pas passé de vendredi soir seule depuis six mois. La maison vide sans enfant. Les Lego épars sur la table du salon, abandonnés en pleine histoire de princesse et de dragons. Manque un truc. Des petits pieds qui rechignent à monter se coucher, des petits doigts serrés sur ma nuque, des « t’es belle maman ». Une soupe dans le … Continuer de lire {Texte} La Cabane #8

Ma tronche dans la presse

« J’t’ai vue dans la presse Claire et t’es vraiment bien… La photo en grand … Super belle… » Ça c’est Patricia, la gentille dame de la cantine. Voilà qu’elle me parle de ça cette semaine, plus de 15 jours après. Ma tronche dans la presse. Il y a quelque chose chez moi qui n’assume pas. L’écriture. Comme un rappel de mes années lycée, à noircir des … Continuer de lire Ma tronche dans la presse

{Texte} Écrire un poème

Écrire un poème qui peine à émerger, ces matins d’hiver frisquets où la couette douillette et chaude est une tentation trop délicieuse. Écrire un poème qui bougonne les yeux clos, et retarde la sonnerie du réveil de cinq minutes en cinq minutes depuis 6h30. Écrire un poème du pied gauche, un poème qui s’enroule de lainages, superpose les couches; un poème qui se frotte les … Continuer de lire {Texte} Écrire un poème

{Texte} Nous sommes fortes

Dents très blanches. Un mois à les brosser matin, midi et soir. Bain de bouche et fil dentaire ça paye, « vous ne pourrez plus vous en passer » qu’il disait. Reflet dans le miroir. Matin sans. Sans entrain, sans vie. Pourtant le bonheur est là, en face de moi. Moi. « A mon tour de te souhaiter une année lumineuse. Mon petit doigt me dit qu’elle démarre … Continuer de lire {Texte} Nous sommes fortes

{Texte} Contre-Nature

Sur ton départ, la porte s’est refermée et ta petite main bat l’air derrière la vitre de cette voiture noire qui te porte loin, loin de moi, loin de nous. Ma gorge, mon cœur sont verrouillés, serrés, je ravale mes larmes; ne pas pleurer devant toi, surtout pas, car tes douces joues mouillées c’est déjà bien assez; tu pars et j’ai déjà le vide, le … Continuer de lire {Texte} Contre-Nature

{Texte} Tenir encore un peu

Les grains de sable dans les pages du livre, je les laisse, lève le nez et me grise du vent, du ciel, de ses lumières grises, du sel et de la rumeur des vagues cotentines. Elles roulent inlassablement, accomplissent leur simple destin de déferlantes, tempêtent et grondent, écument puis, fatiguées viennent mourir tendrement sur l’estran. Je ferme les yeux, respire l’odeur des brassées d’oyats que … Continuer de lire {Texte} Tenir encore un peu

Edition : refus de Quadrature

Je suis maman. J’ai tremblé lorsque ma fille a commencé à marcher, lorsqu’elle s’est mangée les coins de table ou lorsqu’elle s’est ramassée. Je tremble encore quand elle fait du vélo, quand elle fonce comme une bille dans la rue et que je suis obligée de courir derrière elle (sur mes talons)… Les enfants se relèvent toujours et finissent par marcher. Ils se lancent, tombent … Continuer de lire Edition : refus de Quadrature