{Texte} Nous sommes fortes

Dents très blanches. Un mois à les brosser matin, midi et soir. Bain de bouche et fil dentaire ça paye, « vous ne pourrez plus vous en passer » qu’il disait. Reflet dans le miroir. Matin sans. Sans entrain, sans vie. Pourtant le bonheur est là, en face de moi. Moi. « A mon tour de te souhaiter une année lumineuse. Mon petit doigt me dit qu’elle démarre … Continuer de lire {Texte} Nous sommes fortes

{Texte} Contre-Nature

Sur ton départ, la porte s’est refermée et ta petite main bat l’air derrière la vitre de cette voiture noire qui te porte loin, loin de moi, loin de nous. Ma gorge, mon cœur sont verrouillés, serrés, je ravale mes larmes; ne pas pleurer devant toi, surtout pas, car tes douces joues mouillées c’est déjà bien assez; tu pars et j’ai déjà le vide, le … Continuer de lire {Texte} Contre-Nature

{Texte} Le Maçon

Je suis maçon. Je monte des murs. Briques ou agglos, truelle et mortier. Des murs, rustiques mais solides, des murs pour cloisonner, protéger. Je les voudrais les plus épais possibles et hauts, très hauts, infranchissables. Les cloisons, c’est mon obsession. Les boîtes aussi. J’ai plusieurs boîtes. Je les choisis d’acier ou de fer pour que rien n’en sorte jamais. Une boîte par tristesse passée. J’y … Continuer de lire {Texte} Le Maçon

{Texte} 15 jours

Courir après qui, après quoi, tu n’es pas là, 15 jours sans ma pomme-boussole, alors courir et transpirer dans la lourdeur de juillet, courir, expulser la peine, le manque, par chacun des pores de mon corps, oublier surtout, cette moue que tu me fais à chaque séparation, cette moue que tu m’as faite il y a 15 minutes, lorsque l’absence trop présente t’autorise enfin à … Continuer de lire {Texte} 15 jours

{Texte} Pour nous

Pour nous qui oublions de boire, de manger, nous qui sommes rappelés à l’ordre par nos corps négligés, déchirés; pour nous les ventres vides, qui réchauffons pourtant nos cœurs morts dans les pots de nutella, paquets de granola échoués au pied du lit, bols de céréales avalés sur l’oreiller, bruits du ventre un moment étouffés; pour nous qui ne trouvons la paix que dans le … Continuer de lire {Texte} Pour nous

{Texte} Les Hortensias

Je ne regarde pas la maison, les hortensias. Je préfère me dire les rosiers, les pommiers sont toujours là, ils savent les tailler tout comme moi. Je n’imagine pas l’escalier de bois qui se déroule dans l’immensité du jour qui baigne la grande pièce. J’ignore ce qui me traverse. Ce cœur jadis mort qui se sert, les bras écorchés par les ronces, les premiers pas … Continuer de lire {Texte} Les Hortensias

{Texte} Les corps qui parlent

Mars, traverser les mois comme on traverse un champ de bataille, des ruines. Survivre comme il est possible de survivre, lorsqu’on n’est plus rien, ni personne, ou juste un corps. Un corps qui s’écroule. Je suis la femme morte dans ce corps-là. Un corps qui lâche, usé, à bout. Un corps malade et douloureux, fiévreux qui crache l’esprit très loin en ricochets. Un corps fou, … Continuer de lire {Texte} Les corps qui parlent

{Texte} Divorce

Un appareil à gaufres, Un ordinateur, Une bibliothèque, Un faitout – celui de ma grand-mère, Une couette, des draps, Un gratin de pommes de terre –  recette de famille, Un chanteur et sa guitare, Mes hortensias, Lens, Lille, Arras, Mes mots devant le Maire, Bayeux, Mon conte de fée, Ma vision de l’amour, Mes plus vertes années, Mon ventre rond puis découpé, Celle qui suit, … Continuer de lire {Texte} Divorce