{Texte} Cicatriser

S’amarrer, masser ses sutures, cicatriser au mieux, perdre ses cheveux, effacer les preuves, tresser la blondeur et manger des lentilles, des cachets roses aussi, patienter. Reprendre du rose au ciel, au sol jonché de pétales de cerisiers, reprendre du rose encore, dans un sourire, dans une pivoine, un café, dans la simplicité, du rose pour recolorer ses joues, guérir, cicatriser. Patienter, attendre d’autres trains dans … Continuer de lire {Texte} Cicatriser

{Texte} Itinérance Paris #1

Tuileries, Louvre, Rivoli. Traîner mes groles sous les hautes façades haussmanniennes baignées de soleil, sur le bitume, sur les pavés, Place des Ternes, marcher tellement marcher, laisser le métro au métro, comme le passé au passé. Les Halles, Notre-Dame, la Grande Mosquée, avancer. Thé à la menthe et loukoum, un autre été remplacera l’été. Paris, tu m’as prise par surprise et j’ai le cœur, le … Continuer de lire {Texte} Itinérance Paris #1

{Texte} L’Evidence

C’est fragile ici, très fragile… Ça ressemble à l’enfance, aux tournois, saucisses-frites à La Glacerie, à l’ennemi en noir, aux grandes bringues plantées dans la raquette, jambes interminables, bras qui barrent tout, queues de cheval-tresses, pas de jugeote pas assez, encore moins de célérité ; ça ressemble aux chutes sur le bitume, le goudron qui râpe la peau des genoux dans une brûlure, à mes jambes … Continuer de lire {Texte} L’Evidence

{Humeur} Collectionner les petits bonheurs

Une semaine. Pendant une semaine je me suis promise de garder le cap, d’entrer dans une nouvelle énergie – positive – et je me suis souvenue de ce que A, mon meilleur ami, m’a dit tandis que je continuais à me sentir mal : « Regarde les petits bonheurs qui parsèment ta vie ». Bien sûr je savais qu’il avait raison et que la vie est pleine … Continuer de lire {Humeur} Collectionner les petits bonheurs

{Texte} Une porte au fond de l’eau

Petite réflexion sur nos peurs … « Pour ce qui est des sentiments, je suis une porte au fond de l’eau. » Me reviennent les mots de ma psy lorsque je lui expliquais combien cet homme noyé était attachant. Une porte au fond de l’eau ? Comment voulez-vous l’ouvrir ? Il est question de deux personnes perdues, aux sentiments complexes, pas en accord, mais qui peut-être sans le savoir, … Continuer de lire {Texte} Une porte au fond de l’eau

{Humeur} A gladiator in a suit

Ce qui m’étonnera toujours dans notre condition humaine, c’est cette propension que nous avons tous à nous relever après une épreuve, un traumatisme. Si, si : tous. Parce que : comment aller plus mal quand vous êtes déjà explosé ? Il n’y a pas d’autre option que d’aller mieux. C’est le cas pour moi. Après avoir vu un pan entier de ma vie s’effondrer, du jour au lendemain, … Continuer de lire {Humeur} A gladiator in a suit

{Texte} Echo dans la nuit

– Nous sommes en train de le perdre… – Oui. – Il va falloir s’y faire. – Pourquoi dis-tu cela ? – Après lui, bien d’autres. Nos parents, nos frères, sœurs, à moins qu’avant, nous partions nous… – Oui, il va falloir s’y faire. – Nous sommes fortes, fortes et confiantes, dans la vie confiantes, toujours, parce qu’elle est tant, comme si peu, à la … Continuer de lire {Texte} Echo dans la nuit

{Texte} Pleine conscience

« On y voit rien là-dedans ! » Il avait pensé à voix haute tandis qu’une vague d’air brûlant mordait soudainement sa peau. La sensation était d’abord désagréable. Que fallait-il faire ? Rebrousser chemin, renoncer face à l’environnement hostile ? Ou au contraire, être courageux, aller au-delà de ses limites, s’en tenir à ses objectifs coûte que coûte, être un homme, un vrai, un qui en dans le maillot de … Continuer de lire {Texte} Pleine conscience

{Humeur} Tenir le cap quand tout prend l’eau

Parfois dans la vie, on a tout pour être heureux et, sans que vous vous y attendiez, tout s’écroule… Non, ce n’est pas vraiment un éboulement en fait, mais une vague, énorme, une déferlante, un tsunami. Et vous êtes juste submergé. Blub, blub – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – … Continuer de lire {Humeur} Tenir le cap quand tout prend l’eau

L’Homme qui voulait être heureux – Laurent Gounelle : soyons heureux !

Le prêt d’un livre n’est jamais anodin. Le geste j’entends…Pas anodin. Encore moins quand c’est une amie très chère, qui vous connaît très bien. Si on vous tend un livre de Laurent Gounelle, prenez-le sans hésiter car il vous fera du bien, et parce que la personne qui vous le conseille sent que vous en avez besoin, là, à cet instant. J’ai scruté la 4e … Continuer de lire L’Homme qui voulait être heureux – Laurent Gounelle : soyons heureux !