{Texte} Découper le poulet

Foudroyée. En train de découper les blancs de poulet quand foudroyée. Déchirée, de part en part. Obligée, lâcher le couteau, obligée, sur la planche à découper, obligée, jeter le torchon sur la viande, parce que le chat, le chat pas loin et moi, moi, pliée en deux sur place, foudroyée au milieu de la cuisine. L’intérieur de moi en torsion. Dedans mon ventre, les contractions, … Continuer de lire {Texte} Découper le poulet

{Texte} Rituel

Elle se démaquille. D’abord l’œil gauche puis le droit. L’inverse ne se peut pas. Le noir encore. Par endroit au seuil violet de ses yeux bleus, balayé par le second passage du disque de ouate qui, engloutit tout et laisse apparaître les marques du temps et de fatigue. Elle prend une douche brûlante. Elle se lave le corps avec un savon au lait d’ânesse. D’abord … Continuer de lire {Texte} Rituel

{Texte} La Cabane #9

Février, Coutainville, plage du centre, franc soleil inespéré, les chiens se précipitent sur les balles qui rebondissent et roulent sur l’estran humide. Le ciel s’est fait grande bleue, la mer est loin. La foule, sortie de nulle part et d’hibernation, s’amasse sur la promenade, déambule de la cale au Passou, du Passou à la Pointe d’Agon, par delà les mielles. Il faut dire que l’hiver … Continuer de lire {Texte} La Cabane #9

{Texte} La Cabane #8

Levée 9h30. Trop tôt pour un samedi. Pas passé de vendredi soir seule depuis six mois. La maison vide sans enfant. Les Lego épars sur la table du salon, abandonnés en pleine histoire de princesse et de dragons. Manque un truc. Des petits pieds qui rechignent à monter se coucher, des petits doigts serrés sur ma nuque, des « t’es belle maman ». Une soupe dans le … Continuer de lire {Texte} La Cabane #8

{Texte} Trêve de mondanités #2

Le type traversa tout le parking d’Inter pour me faire la bise et me souhaiter la bonne année.  Il savait que j’étais la nouvelle amie de Pierre et me regardait comme une bête curieuse. En cinq minutes de conversation, il réussit à me demander si Pierre et moi étions heureux et si je lui donnerai un enfant.  Lorsqu’il me raconta avoir la grippe, je pris … Continuer de lire {Texte} Trêve de mondanités #2

{Texte} Tous mes vœux

Bonne année, bonne année à tous, 17 est mort, vive 18 ! Tous mes vœux ! Pour 18, puissiez-vous : vous inventer une vie par mois, vous aimer vous, très fort tout en vous libérant de votre égo – pas facile ! Puissiez-vous, puissiez-vous vous connaître enfin, combattre vos croyances et vos peurs, mériter la nature être écouté de l’univers. Puissiez-vous encore : vous rassembler et voir les roses, … Continuer de lire {Texte} Tous mes vœux

{Texte} La Jetée

« Prendre beaucoup plus soin de mes lunettes. Changer la litière du chat – elle est si sale qu’il a uriné dans une cuvette. Fournir le certificat médical vendredi et joindre la photo d’identité. Mettre le bac à glaçons dans le congélateur. Acheter deux citrons verts. Passer au pressing – le propriétaire part en retraite ce soir. Faire cette prise de sang. Réfléchir au menu de … Continuer de lire {Texte} La Jetée

{Texte} 35

14 la nuit, la respirer, entendre le chant des insectes troublé par les explosions au loin; voir derrière les ramures obscures du grand arbre, accoudée sur le rebord du monde, voir scintiller la lumière chaude et l’espoir, avoir dedans le ventre la foi, reprendre une gorgée de promesses dans le même temps que. Dans le même temps que toi. 15 le sourire, là, enfin. Saint-Laurent, … Continuer de lire {Texte} 35

{Texte} Second Souffle

  Au bord du monde, depuis les terrasses de l’horizon – affleurement de roches millénaires déchirées, en prise avec les éléments –  l’un près de l’autre assis sur le socle en granit de la Croix de Pen-Hir, tu es posé en moi et je suis posée en toi. Sous nos pieds, à une soixantaine de mètres en contrebas, la mer s’acharne sur les écueils de … Continuer de lire {Texte} Second Souffle

{Texte} Ces choses

J’y pense. Je prends une petite boîte de pois sur l’étagère. J’y pense. J’arrête mon geste, laisse quelques secondes à la réflexion puis repose la boîte de conserve à sa place. Pas de pois ce midi. J’ai longtemps tergiversé de la sorte, avec la brique de jus d’orange. Et puis un jour, un dimanche, rien d’autre à boire, les magasins fermés, un invité, la bienséance, … Continuer de lire {Texte} Ces choses