Regnéville sur mer

Atelier d’écriture avec Jean-Pierre Cannet

J’ai eu la chance hier de participer à « La Nuit de l’écriture » de Regnéville-sur-Mer (Manche), un atelier d’écriture animé par l’écrivain Jean-Pierre Cannet actuellement en résidence d’écriture dans ce lieu retiré, qu’est le site des Fours à Chaux. Nous sommes une douzaine de participants, réunis autour d’un feu crépitant, et nous avons chacun apporté victuailles et boissons. Nous sommes là pour écrire aussi longtemps que possible.

Jean-Pierre Cannet de sa voix calme et posée plante le décor. Il nous demande de ne pas nous présenter, de ne pas nous déterminer par nos professions, de ne pas révéler les liens qui pourraient éventuellement nous unir. Visiblement autour de la table, personne ne semble se connaître, cela m’aidera à sortir de ce que je sais déjà faire, à oser… J’ai aimé la manière dont Jean-Pierre a introduit cette soirée inoubliable – je pèse chacun de mes mots, j’ai vraiment vécu une expérience particulièrement forte. N’être en quelque sorte personne, dans ce moment à part dédié à l’écriture, c’est comme Jean-Pierre l’a dit, « écrire au plus près de soi ». Aussi, pour briser la glace, nous sommes invités simplement à décrire oralement une photo et éventuellement à imaginer à partir de la scène, un début d’histoire. Je me demande à ce moment-là, si Jean-Pierre n’essaie pas, en nous écoutant, de déceler le potentiel de chacun derrière les phrases. Et puis voici le moment d’écrire.

DSC_7234

J’ai beaucoup aimé le format de l’atelier. Jean-Pierre nous a proposé un cadre pour la soirée, un cadre qu’il n’était bien sûr par obligatoire de respecter et puis il a proposé deux thèmes d’écriture.

Pour le cadre :

  • Ecrire une fiction courte (30 minutes d’écriture)
  • Utiliser le « je » et « je est un autre »
  • Uutiliser le présent : « le présent est le temps de la frontalité qui permet de parler du passé »
  • Décrire une action, mais une action forte
  • Oser : oser l’originalité, le fantasque, la liberté, la prise de risque (cela m’a particulièrement parlé)
  • Ne pas avoir peur de ne pas être compris
  • Quitter les histoires que l’on connaît tous

J’ai vraiment trouvé que ces outils étaient précieux et posaient parfaitement les choses. La règle d’or des ateliers d’écriture aussitôt rappelée, nous pouvions commencer : « l’idée n’est pas d’écrire bien ou pas bien, je ne sais pas ce que cela veut dire… »

Nous avons écrit et lu jusqu’à 1h30 du matin (depuis 19h). Les deux thèmes d’écriture étaient très libres et ont permis une grande diversité de textes, une richesse d’échanges.

Thème #1 MON AUTRE CORPS
Thème #2 L’IMPOSSIBLE RETOUR

DSC_7233

Parfois Jean-Pierre sortait dans la nuit fumer une cigarette et nous observait en train d’écrire par la fenêtre éclairée. J’ai aimé la sincérité de son regard bleu, les mots qu’il a eus pour chacun, sa manière de remercier chaque personne d’exister. Même si nous ne nous connaissions pas, nous ne savions rien des autres, à part ce que les textes délivraient, une vraie énergie de groupe est née et la bienveillance dans l’accueil des textes était indéniable. MON AUTRE CORPS m’a permis d’aller au-delà de ce que j’osais écrire jusque là. Je suis parvenue à ne pas me censurer, même si lire la première phrase à haute voix a été un véritable challenge, je suis contente d’avoir écrit quelque chose de différent et quelque chose qui a touché certaines personnes présentes. Je me suis surprise moi-même et puis Jean-Pierre a eu des mots très forts pour mon style, je n’oublierai jamais ce qu’il a exprimé.

Voilà, vous l’avez compris, « La Nuit de l’écriture » m’a permis de me réveiller  aujourd’hui, plus tout à fait la même qu’hier. Je posterai demain, un des textes écrit hier soir, le texte le plus sage car je ne me sens pas encore capable de partager l’autre écrit bien plus… audacieux. J’espère que vous aimerez tout de même. Belle journée, Claire

DSC_7225-PANO

Un grand merci à Jean-Pierre Cannet, à tous les écrivants du 29 mars 2019 ainsi qu’à Claire Crosville de la Bibliothèque départementale de la Manche et à la médiathèque d’Agneaux.

 

 

8 réflexions sur “Atelier d’écriture avec Jean-Pierre Cannet

  1. Merci Jean Pierre
    je suis ANNY ,je suis venue écrire le samedi avec Janine…j’ai écris sur la petite fille qui s’appelait ANAIS et la petite cabine de plage dans la baie du Mt St Michel à St Jean Le Thomas…avec sa grande plage et ses marées!!!!
    Merci pour tout en attendant la prochaine fois de se revoir, trop bien!!!

    J'aime

  2. Bonsoir Claire, tes mots sur la nuit de l’écriture et le déroulement de l’ atelier d’ écriture de JP Cannet me touchent et sont à l unisson de ce que nous avons partagé avec ce grand monsieur qu est jpcannet lors de ses rencontres à la médiathèque d Agneaux. Cela fait du bien à soi et aux autres. Merci à lui et à tous les participants, Anne

    J'aime

      1. Le hasard… enfant je passais mes étés à Coutainville. Il y a trois ans j’ai voulu montrer la région à une amie et nous avons atterri à Regnéville. Dans la Grange d’Annie. Un coup de foudre. Nous nous sommes ensuite promis d’y revenir à chaque saison. Une promesse non tenue bien sûr. Mais trois fois nous sommes venus. Trois fois le temps s’est suspendu sur cette plage.

        Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s