{Texte} Pépé

pépéLe temps est passé sur mon enfance et ton chapeau
et tu entres pourtant dans mes pensées comme
dans notre maison,
vêtu de ton long manteau que d’un geste tu accroches.
Pépé.
Je revois derrière tes grosses lunettes,
ce regard qui toujours me sourit,
espiègle.
T’approchant de nous tous, tu lances ta plus belle grimace et
tu te penches sur moi pour qu’alors je t’embrasse.
Est-ce ta vue basse ou le poids des années
qui écrasent alors sur mon front ce baiser
claquant, un peu maladroit,
précipité ?
Puis, rebondissent encore doucement tes lèvres,
martelant toujours
ton pudique amour.
Pépé.
Enfin tu achèves ton entrée d’un « Bonjour ma fille ! »
qui toujours reste en moi,
comme la plus douce des chansons.

Je me souviens de tout.

Je sais la vraie valeur de cette pièce de monnaie que
dans la paume de nos mains tu glissais en partant,
quand tu remettais ton manteau, ton chapeau…

Et tu es parti.
Pour de bon.
Je me souviens de tout.
A la mémoire de P.F, parti le 31 août 2015, écho dans la nuit

7 réflexions sur “{Texte} Pépé

  1. C’est très beau.
    Ce texte résonne fort en moi quand le mien de grand-père part doucement à son tour, oubliant sa vie petit à petit. Il cherche à la garder en radotant des épisodes vieux de 60 ans… Alors, à chaque fois que je le vois, même si je connais tout par cœur, je l’écoute. Pour me souvenir moi aussi.
    Ton texte est très beau et empli de tendresse. Très touchant.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s