{Texte} El Chaparral #1

Torrevieja – Jour 1

Fond sonore. Grillons insatiables.
Souffle imperceptible dans les bougainvilliers.
Chaleur.
Bruits de couverts, d’assiettes.
Phrasés rapides comme agressifs.  Une femme.
Réponses mâchouillées, déversées.  Un homme. Manolo.
Idioma.
Accents toniques.
Les mots intenses, élevés, emballés, fougueux.
Hauteur.
Espagne, El Chaparral.
Odeurs de friture.
Je suis ici.
16h20.

torreviejaTorrevieja – Jour 2

Calamars par morceaux dans le grand poêlon.
Gambas charnues, larges moules, langoustines juteuses
et le riz.
Cuit et recuit dans un jus de mer, iodé, safrané.
Recette indéfinissable, de famille, secrète, centenaire,
exquise.

TorreviejaEspagne la nuit.
Bord de mer promenade animée, foule, tant de langues et de nuances
de coups de soleil comme de bronzages.Senteurs sucrées, charnelles de crèmes solaires, d’huiles, mêlées aux odeurs de pralines grillées, de churros frits, de gauffres, de barbapapas.
Saturation.
De lumières aussi.
Chatoyantes, clignotantes, provocantes.
Musiques enchérissant l’une par dessus l’autre, trop fortes, sur les manèges tournant, roulant, flottant, volant, tournoyant.
Distractions pour des âmes éparses, dispersées.
Les morceaux de moi, à retrouver.
Tout commence ici.

7 réflexions sur “{Texte} El Chaparral #1

  1. Ah ben voilà ! On l’attendait le texte des vacances, il est là.
    J’aime beaucoup aussi la photo du banc avec la sculpture. Plein de poésie. Elle regarde vers l’Est ou le Sud ?

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s