{Texte} La robe de mariée

robe de mariée

Lorsque la date du mariage fut fixée, Laure se mit à faire un régime. En quelques mois, elle perdit suffisamment de poids pour  oser essayer une robe. Son corps désormais athlétique lui convenait plus que jamais. Le léger enveloppement qui avait recouvert ses hanches – soirée entre amis après soirée entre amis – avait fondu. Son ventre était creusé. Ses fesses galbées arboraient à la naissance des cuisses cette petite pliure qui rendait fière toute femme et émoustillait tout homme. Dans sa robe nacrée, elle était tout simplement sublime et chacun le lui fit généreusement remarquer le jour de son mariage. Ce fut une journée inoubliable marquant à jamais cet amour indéfectible, celui qui unissait Laure à Maxence.

Les années aidant, deux grossesses se succédant, malgré ses efforts quotidiens – sport et alimentation sérieuse – le corps de Laure changea. Le ventre inexorablement rond, la taille généreuse, la poitrine relâchée, un peu de peau d’orange… La  vie avec des enfants avait eu raison de son regard pétillant. Elle ne parvenait plus à camoufler ses cernes béantes. Mais Laure le matin devant son miroir, certes soupirait quelques secondes, songeant parfois à cette si jolie robe de taffetas irisé, soigneusement rangée dans son armoire. La robe ne lui allait plus, elle le savait. Elle haussait les épaules en se disant simplement que c’était la vie. Puis comme la plupart des femmes harassées par la routine familiale, elle retournait à ses occupations et s’oubliait, gardant pourtant une confiance inébranlable en la vie.

Lorsque Maxence la quitta, elle fut dévastée. Chaque jour elle pleurait et il lui était désormais impossible de trouver la volonté de se lever le matin. Ses enfants arrivaient à l’école en retard et tentaient de la consoler. Elle n’eut plus envie de rien, si ce n’est peut-être de mettre fin à sa souffrance. Mais chaque fois le rire de ses petits chassaient ses pensées les plus sombres. Elle ne dormait plus, ne riait plus, ne mangeait plus. Elle se trainait sans but du matin jusqu’au soir avec la seule satisfaction de retrouver son lit à chaque fin de journée.

Elle ne pensait plus jamais à la robe de mariée. Un jour pourtant, ouvrant son armoire, poussant les cintres encombrés, son regard tomba sur la housse grise, dans laquelle la robe avait trouvé sa place au sortir du pressing, des années auparavant. Elle sentit son cœur éteint bondir dans sa poitrine. Elle prit le temps de s’assoir sur le rebord de son lit défait pour reprendre ses esprits. Et puis elle se décida au bout de plusieurs longues minutes. Elle se leva, saisit la housse, en sorti la robe avant de l’étaler sur le lit. Elle se déshabilla entièrement, puis nue, glissa d’abord ses jambes dans la jupe droite. Les jupons de tulle lui caressèrent les jambes. A sa grande surprise, elle parvint à fermer entièrement la petite fermeture éclair dans le creux de ses reins. Elle n’eut même pas à se contorsionner ou à rentrer le ventre : incroyable. Elle ajusta ensuite sur sa poitrine blanche, le corset piqué de perles et de rubans. Le dos était traversé par la verticale, de nombreux petits boutons ronds. Elle demanda alors à sa fille ainée de l’aider à les nouer. Elle pensait sentir le haut de son corps étouffer dans cette étreinte du tissu, mais il n’en fut rien. La robe lui allait parfaitement, comme le jour de son mariage. Laure se mit à rire toute seule, plantée-là dans sa chambre. Elle rit franchement face à l’ironie de la situation. Puis elle se tut. Elle regarda encore une fois son reflet dans le miroir puis fit glisser de son annulaire son alliance. Dans un même élan, elle posa le bijou sur sa coiffeuse et ouvrit son ordinateur portable pour l’allumer. Dorénavant, elle aurait un compte sur Meetic…

4 réflexions sur “{Texte} La robe de mariée

  1. C’est pas joyeux tout ça !
    Mais Laure va s’éclater sur meetic! 😋
    Passé le cap de la déception d’un premier rdv manqué ou décevant et hop c’est un vrai amusement !!!!
    Enfin j’imagine !!! 😂

    Aimé par 1 personne

  2. Très très bon texte ! J’aime beaucoup.
    Juste une petite chose, vraiment, non, pas Meetic ! SVP pas meetic.
    Il y a tant de bars, tant de restaurants, tant de soirées prévues ou improvisées, tant d’amis anciens ou nouveaux qui remplacent largement ces sites de « rencontres »…
    Non, définitivement pas meetic…
    😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s