Muchachas de Katherine Pancol

Alors voilà.

Qu’on se le dise : lire « Muchachas » de Katherine Pancol me posait problème. J’ai laissé passer l’été en me disant « je prendrais le poche à la bibli »…

Comme beaucoup de femmes (toute génération confondue) j’ai A-DO-RE la désormais célèbre trilogie « Yeux jaunes des croco / Valse lente des tortues / Ecureuils de Central Park » .

Si vous ne voyez pas de quoi je parle vous êtes soit :

1/ Un homme (sans doute célibataire d’ailleurs)

2/ Lost (au choix in translation ou sur une île déserte)

3/ Vraiment à côté de vos pompes.

Bref.

J’avais englouti les trois livres et j’admirais énormément Katherine Pancol. Comment vous dire… Je crois que si à l’époque j’avais cherché ma plume, je serai partie sur ses pas à New York pour suivre des cours d’écriture à Columbia avant de l’attendre tous les matins devant chez elle avec un sachet de croissants… Vous me suivez ?

Et puis je ne sais pas. J’ai dû réaliser que OUI elle écrivait bien, OUI elle nous captivait, OUI elle avait le sens du détail et du réalisme mais OUI cela restait de la littérature « légère », de bout de serviette de plage ou de bords de piscine, qu’on se refile entre copines et mère/fille. Attention : n’y voyez pas de critique méchante de ma part. Je lis de la littérature légère et j’aime ça. J’en ai même besoin (surtout dans mon bain) !

C’est juste que je n’ai que trois classements personnels littéraires :

LA GRANDE LITTÉRATURE – LA LITTÉRATURE LÉGÈRE (mais qui pour autant est agréable à lire) – LA DAUBE (livres-creux-Trierweiler- et-consort)

Oui je ne fais pas dans la dentelle (tiens, je viens de comprendre cette expression d’un coup).

Bref. (Je dis souvent Bref)

Je n’ étais pas pressée de lire Muchachas

Il faut dire que enchaîner aussi vite avec plusieurs tomes et bénéficier d’autant de marketing et de pub, m’a un peu déçue (mais bon pourquoi une maison d’édition ne surferait pas sur un tel succès ?). Et puis à une époque on échangeait un peu par mail sur l’écriture Katherine et moi (oui je sais la classe…) et petit à petit elle s’est mise à me répondre des trucs qu’elle devait sûrement écrire à 1 million de nanas comme moi, toujours « Avec un grand sourire » mais plus avec autant de cœur 😦

Et puis une collègue m’a prêté le livre, elle avait bien aimé. Alors voilà ce que j’en pense… J’ai aimé mais je ne me suis pas jetée dessus comme les livres précédents. Je n’ai pas compris pourquoi Hortense et Gary faisaient cette brève apparition au début et le retour de Junior m’a aussi saoulée (j’ai jamais compris pourquoi ce personnage existait, disons-le je ne l’aime pas…). Puis POUF ils disparaissent laissant place à d’autres trombines. Et là, je me suis laissée embarquée dans l’histoire de Stella, j’ai eu peur pour elle, j’ai maudit son père et j’ai découvert une Pancol vraiment plus sombre. Elle m’a même mise parfois mal à l’aise mais j’étais contente qu’elle nous offre ça. Au moins il y avait quelque chose de nouveau à se mettre sous la dent… Et puis la fin s’est emballée (pas de spoiler) et je me suis dit « bon ok, c’est pas mal ». Il faut aussi le dire, Pancol s’est bien démenée pour se documenter sur le monde des ferrailleurs. Et pour ça aussi : chapeau !

Et vous ? Vous l’avez lu ? Vous en pensez quoi du coup ? Dites-nous vite ! 🙂

J'ai lu Muchachas le livre de Pancol

12 réflexions sur “Muchachas de Katherine Pancol

  1. Bonjour,

    je rejoins le groupe des lecteurs fans et un peu déçus de ces 3 derniers tomes. 🙂
    Je n’ai pas été influencée par le battage médiatique autour de la sortie des bouquins puisque je les ai lu bien plus tard.
    J’ai lu pas mal de Pancol, et franchement la trilogie des Yeux Jaunes et la meilleure. Muchachas vaut le détour pour l’histoire de Stella, mais c’est tellement glauque par moment que ça m’est un peu mal à l’aise. En plus, je lis plutôt le soir, bonjour pour arriver à s’endormir après 🙂
    Quant aux autres livres de Pancol, ouch ! j’ai eu vraiment beaucoup de mal à les finir pour certains. Ces très noirs, glauques encore et le style d’écriture est parfois difficile à suivre.

    J'aime

  2. Bonjour Claire !
    J’étais fan de la première trilogie (bien que le troisième m’avait vraiment beaucoup déçue !!). J’en ai lu d’autres de Pancol aussi.
    Et puis mon futur mari m’a offert un à un les muchachas sans que j’ai lu de critiques. Et la… Bonheur!!! A la première page je retrouve les personnages préférés!!! J’étais tellement heureuse!!
    Bon après avoir fini les 3 tomes, voilà mon avis : on sent bien le côté marketing des bouquins… Ça aurait pu être un seul bouquin… La découpe est vraiment bizarre, je ne comprenais pas où étaient passés les personnages du premier tome dans le deuxième… J’ai beaucoup aimé l’histoire de Stella, j’aime toujours autant son style. Mais c’est vrai que des fois c’est décevant… Elle sait faire en sorte que nous nous attachions aux personnages mais elle ne finalise jamais bien notre relation avec eux… C’est bien dommage…
    Marine

    J'aime

  3. Coucou Claire,
    Je suis la collègue super sympa « préteuse de livre » 🙂 et je partage ton avis… j’étais sceptique au départ, et finalement j’ai bien aimé… Je me suis attachée aux nouveaux personnages et j’ai aimé avoir des nouvelles des anciens. J’ai reçu le 2ème volet pour mon anniversaire. Je l’ai tout juste commencé mais je crois que je ne vais pas mettre de temps à le lire, alors si cela t’intéresse !
    A+

    J'aime

  4. Et ben moi, je suis un homme -célibataire ou pas (tout dépend de l’humeur du jour)- mais je connais quand même Katherine Pancol et sa série de bouquins dont les titres m’ont toujours arraché un sourire (et c’est pas facile !).
    Sauf que je n’en ai lu aucun.
    Et comme en ce moment, je suis littérairement en perdition à enchaîner des bouquins sans le moindre intérêt, vite lus et vite oubliés, et ben tu m’as donné envie de les lire.
    Ce sera donc les yeux jaunes des crocodiles the next one.
    Et on dit quoi ? On dit « Merci Claire » !!!
    🙂
    Bises

    J'aime

      1. N’oublions pas que j’ai lu « La femme parfaite est une connasse » et « Beautiful Bastard » ! (bien conseillé par une proche amie)
        Je ne connais pas beaucoup d’hommes l’ayant fait (bon, la trilogie Fifty Shades, j’ai essayé mais je n’ai pas pu aller plus loin que les 30 premières pages… désolé, c’était au-dessus de mes forces).
        Je te tiens au courant bien entendu. xxx

        PS : la commande Amazon a été passée il y a 15 mn…

        Aimé par 1 personne

  5. Ben moi aussi j’ai adoré l’autre trilogie. Moi aussi, je trouve que c’est léger et que, de temps en temps, ça fait du bien (ben ouais, je ne lis pas QUE des bouquins sur la psychopatho des ados, juste pour le plaisir ). Moi aussi, je me suis dit que j’attendrais de le lire en poche. Alors j’attends 😉

    P.S : Moi aussi, Junior, il me saoule trop 😉

    J'aime

  6. Bonjour je ne l’ai pas lu et n’ai pas envie de l’acheter, ayant été déçue par les Ecureuils … Faire réapparaître des personnages d’un précédent livre dans le suivant est un procédé de plus en plus utilisé par les écrivains de « littérature légère » comme Marc Lévy ou Guillaume Musso. Cela fidélise le lecteur …
    Merci pour cette critique. Je verrai avec ma bibliothèque peut-être. En ce moment, je lis « Le fils » de P. Meyer, une saga familiale en Amérique

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s