{Texte} La Tête en bas

Me voici donc la tête en bas dans une femme. Les sons de l’extérieur me parviennent en pâtée pour chat. Chat. Je ne sais pas à quoi ressemble cet être vivant. Je sais qu’elle se sent dégoûtée par l’odeur de sa nourriture lorsqu’elle se plie péniblement en deux pour la lui servir. Elle vacille sur ses jambes parce que le chat excité à l’idée de … Continuer de lire {Texte} La Tête en bas

{Texte} La Dinde

Elle avait la mine chiffonnée des matins câlins, les cheveux brouillon, carré court, chevelure blonde bouclée, rabattue négligemment sur la gauche, juste les phalanges des doigts passées rapidement dans la masse à la place du peigne, avec un peu d’eau peut-être. Une étrange lumière émanait d’elle ce jour-là, à la fois mystique et captivante, celle de l’amour sans aucun doute. Elle arborait cette robe bleue-marine … Continuer de lire {Texte} La Dinde

Ma tronche dans la presse

« J’t’ai vue dans la presse Claire et t’es vraiment bien… La photo en grand … Super belle… » Ça c’est Patricia, la gentille dame de la cantine. Voilà qu’elle me parle de ça cette semaine, plus de 15 jours après. Ma tronche dans la presse. Il y a quelque chose chez moi qui n’assume pas. L’écriture. Comme un rappel de mes années lycée, à noircir des … Continuer de lire Ma tronche dans la presse

{Texte} L’Agrafeuse

J’agrafe et je dégrafe. Toute la journée. Pas des soutien gorges non, ne rêvez pas. Juste du papier. J’ai ce drôle d’outil dans mon tiroir de bureau. J’ai jamais su comment on appelait ce machin. Ça ressemble à une mâchoire miniature, on pince l’agrafe avec et CLAC, sans comprendre ce qui lui arrive, l’agrafe se retrouve séparée de la feuille de papier. Tout simple ce … Continuer de lire {Texte} L’Agrafeuse

{Texte} Les jardins

Dans ton jardin inachevé, j’ai le mal de mes hortensias pommés, de leurs pétales bleus, roses et mauves. J’ai le mal de mes rosiers grimpants octogénaires, des pommiers qui ne donnent qu’un an sur deux si on les taille correctement; des jaunes jonquilles précoces, des tulipes fragiles, de leur longs pistils nus au premier coup de vent. J’ai le mal de l’épais bosquet de lavande, … Continuer de lire {Texte} Les jardins

{Texte} Écrire un poème

Écrire un poème qui peine à émerger, ces matins d’hiver frisquets où la couette douillette et chaude est une tentation trop délicieuse. Écrire un poème qui bougonne les yeux clos, et retarde la sonnerie du réveil de cinq minutes en cinq minutes depuis 6h30. Écrire un poème du pied gauche, un poème qui s’enroule de lainages, superpose les couches; un poème qui se frotte les … Continuer de lire {Texte} Écrire un poème

{Texte} Espoir

Je ne saurais voir les ours faméliques, le sans-abri sur le bord du trottoir place de la République de l’Équateur, son menton au plus près de la grille de métro, station Courcelles. Je ne saurais voir l’enfant de huit ans torturé, tué par sa mère, son beau-père. Je ne saurais voir Venise, le spectacle d’un noyé. Je ne saurais voir Trump, les compagnies pétrolières, les décrets, les … Continuer de lire {Texte} Espoir

{Texte} Cherbourg #1

On ne vient pas ici par hasard mais parce qu’on ne peut aller plus loin. Et repartir, c’est toute une histoire. ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~ Ici, la ville est dans le port et le port dans la ville. Aussi, les regards prennent la mer dès qu’ils viennent au monde. Ici, les gens, les voitures, les gens dans les voitures parfois tombent dans le port. Un passant saute à … Continuer de lire {Texte} Cherbourg #1

{Texte} Nous sommes fortes

Dents très blanches. Un mois à les brosser matin, midi et soir. Bain de bouche et fil dentaire ça paye, « vous ne pourrez plus vous en passer » qu’il disait. Reflet dans le miroir. Matin sans. Sans entrain, sans vie. Pourtant le bonheur est là, en face de moi. Moi. « A mon tour de te souhaiter une année lumineuse. Mon petit doigt me dit qu’elle démarre … Continuer de lire {Texte} Nous sommes fortes